Publié sur Le Parisien, le 06.07.2012 à 08h54.

Les erreurs relevées entre les prix facturés en caisse et les prix affichés en rayon dans la grande distribution sont “défavorables aux consommateurs”, selon les résultats d’une enquête de la DGCCRF menée en 2011 et communiquée jeudi. | Jean-Francois Monier

Les prix en rayons comportent des erreurs dans une grande surface sur deux. C’est ce qu’indique une enquête de la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF), réalisée auprès de 1269 établissements de la grande distribution. L’étude a ainsi constaté 54% d’anomalies sur les prix affichés dans ces magasins.

En outre, les erreurs étaient défavorables aux consommateurs dans 6 cas sur 10. Pour lutter contre ce phénomène, des systèmes « d’étiquettes électroniques » mises à jour de manière centralisée sont peu à peu déployés dans la grande distribution. La DGCCRF entend poursuivre ces contrôles et rédiger des procès-verbaux aux franchises reconnues coupables durant ces enquêtes. De son côté, la Fédération FCD, qui réunit de grands noms du secteur, assure que « les erreurs entre les prix affichés et les prix facturés en caisse sont des erreurs techniques ».